NEWSLETTER
CONTACT
L’Université du Nous au Festival OASIS : une expérience partagée sur la gouvernance
UdN
le 22 décembre 2019
0

Laurent van Ditzhuyzen et moi-même, Lydia Pizzoglio étions à la 3eme édition du Festival Oasis organisé par le mouvement Colibri. Réuni·e·s autour de la création et du développement des Oasis, nous avons vécu une belle expérience renforçant notre vision du changement individuel, organisationnel et sociétal, vision partagée avec près de 360 personnes.

 

Une chose est certaine : le mouvement se densifie ! Les Oasis, lieux de vie ou lieux dits de ressources sont passées de quelques unes à presque un millier identifiées dans le réseau en 2019. Avec ce développement, les questions relationnelles et organisationnelles sont de plus en plus posées et par là légitimées. 

 

La gouvernance et la relation, une question devenue centrale dans les Oasis

 

En 2006, huit projets d’habitat participatif sur dix disparaissaient principalement pour des difficultés d’organisations et de relations humaines* ! A cette époque, accompagner les collectifs revenait principalement à éteindre le feu. A l’UdN, on se souvient s’être senti·e·s parfois plus pompiers que compagnon·ne·s. 

 

Les choses semblent très différentes aujourd’hui. Dans ce que je peux voir et entendre, le travail « du vivre ensemble » est souvent présent dès le début des projets. Formation, partage, accompagnement sont mis en place au profit des relations et de l’organisation. Pour chaque personne engagée dans un projet collectif, et peut-être encore plus dans un habitat partagé, l’apprentissage du Faire et Être ensemble est, de fait, primordial. 

 

De quoi mieux préparer les personnes en cours de création d’une Oasis à vivre des secousses fréquentes…

 

Un atelier sensoriel comme introduction au Faire et Être ensemble 

 

Si le sujet de la Gouvernance mobilise de plus en plus de créateurs et créatrices d’Oasis, la méthode pour appréhender collectivement ce sujet, cette manière d’être et de faire également ! Nous avons eu la joie de partager notre pratique et le plaisir de constater l’intérêt porté pour l’exploration sensible de la coopération. 

 

Ainsi, nous avons animé un atelier sensoriel, un “Senso” comme on dit à l’UdN, autour du faire ensemble, du leader-souteneur coopératif (LSC) et des notions de verticalité et d’horizontalité. L’expérience sensible s’est déroulée avec 65 personnes réunies pour un “choeur et héros” aménagé pour l’occasion. 
UdN Oasis pédagogie sensorielle

UdN et Oasis, une même philosophie : la transformation de la société passe par celle des personnes et des organisations

 

Je sens à quel point le mouvement des OASIS et l’UDN s’inscrivent dans ce chemin d’empuissancement de la société civile. Si nous parvenons à améliorer l’organisation localement, dans les territoires, à partager les habitats, à réunir les forces entrepreneuriales, alors des projets de plus en plus ambitieux sur le plan écologique et humaniste pourront voir le jour. 

 

Merci à ce mouvement précieux des OASIS d’exister ! Pensées spéciales à Mathieu et à Gabrielle qui donnent de leur énergie pour que cela existe et se déploie. 

 

Lydia Pizzoglio I 1ère lienne UdN
*Diana Leaf Christian, Vivre Autrement, Écovillages, communautés et cohabitats, ed. Ecosociété

Questions ? Commentaires ?

You must be logged in to post a comment.