CONTACT MEMBRES PROJETS
Œuvrer pour une transition écologiste et humaniste
Non classé
le 31 janvier 2017
0

Suite à la décision de Transition Network ce printemps de se faire accompagner par la coopérative de l’Université du Nous pour une période de 3 ans dans l’évolution de sa gouvernance, nous – Dimitri, Laurent, Muriel et moi – sommes partis en mai dernier de l’autre côté de la Manche, à Bristol, à la rencontre du « staff » et du « board of trustees », découvrant alors ces acteurs de la transition. Mi-octobre, l’accompagnement se poursuit avec le projet de démarrer un Parcours Leader & Souteneur Coopératif, 3 jours de séminaire en Anglais, dans l’intention d’accompagner l’équipe de Transition Network à “s’accompagner elle-même”. Intention au centre de nos interventions, quand la raison d’être de la coopérative UdN souligne notre engagement collectif à développer dans les organisations la posture de coopération.

TransitionNetwork-Logo-Web
L’objectif de ce premier séminaire est de créer au sein de Transition Network une organisation éphémère, travaillant en gouvernance partagée sur un vrai sujet, pour expérimenter concrètement les forces et les difficultés de la gouvernance partagée telle que l’Université du Nous la voit.

Nous portons auprès d’eux l’état d’esprit UdN : authenticité, écoute, souveraineté… Nous nous apercevons que ce qui peut être vu comme “l’obstacle de la langue” devient petit à petit un véritable cadeau : s’exprimer en anglais nous invite à la clarté et la concision, nous permettant d’affiner notre posture et de réduire nos interventions à leur substantifique moëlle, laissant place à l’expression des participant(e)s vivant alors pleinement cette expérience apprenante.

Apprentissage mutuel ! Avec agilité, notre équipe s’ajuste au fil de l’eau. Au cœur de notre petit “Nous”, nous nous soutenons, en appui sur nos compétences complémentaires et le respect partagé au sein du quatuor que nous formons. En accueillant nos difficultés et en les transmutant, nous donnons à voir et à vivre ce que nous avons de plus précieux, de mon point de vue : notre coopération en équipe d’animation.

Au fil des 3 jours, l’expérience se vit avec des temps forts et des découvertes pour Transition Network : exercice sensoriel du “chœur et héros”, élection sans candidat du 1er lien de l’organisation, soirée musicale du “cercle d’orchestre”… « Depuis plus de 10 ans que nous œuvrons ensemble, nous n’avions jamais passé une soirée à jouer de la musique, c’est magique ! ». Ces 3 jours renforcent la confiance accordée à l’UdN. Comme le dit Rob Hopkins dans une courte interview à la sortie, « je suis très reconnaissant à l’UdN pour ce qu’elle apporte à Transition Network, notammeRob-Hopkins-credit-Stephen-Prior-607x337nt via la facilitation et la profondeur des partages ».

Cet accompagnement à une saveur particulière pour l’Université du Nous. Au-delà de notre cœur d’action commun – œuvrer pour une transition vers plus d’humanité -, nous savourons notre sensibilité similaire quant au travail avec le corps, le cœur et l’esprit. Cette prise en compte de l’entièreté de la personne, ajoutée à la simplicité dans nos relations vont, je pense, nous permettre d’aller plus loin encore. Nous goûtons bien sûr avec intérêt nos différences, nos singularités. Nous tentons de prendre du recul pour observer nos deux organisations s’enrichir mutuellement.

Prochain rdv fin février/début mars pour l’épisode 2 du Parcours.
Dans le train qui nous ramène à Londres, nous touchons une joie profonde, portés par l’intuition que le travail réalisé avec le réseau Transition Network aura un essaimage large, telle une contamination positive auprès des milliers d’initiatives de transition locales de par le Monde…
Je vis cette expérience comme un réel partenariat du coeur, offrant le meilleur de ce que je peux apporter au travers de l’UdN.

Guillaume Dorvaux, 1er lien de la Coopérative UdN

Questions ? Commentaires ?

You must be logged in to post a comment.